Consolations, celles que l’on reçoit et celles que l’on donne

21,90

Peut-on apprendre à offrir la consolation ? Pourquoi est-ce difficile d’être consolé ? Où trouver des sources de réconfort ? Autant de questions auxquelles Christophe André répond dans ce livre, sans doute le plus intime et le plus abouti de ses ouvrages. Chagrins, déceptions, frustrations, maladies, deuils ou simple spleen, notre vie est émaillée d’adversités petites ou grandes auxquelles il faut faire face. C’est alors qu’intervient la consolation. Ou plutôt LES consolations, pour nous relever, chaque fois que nous avons trébuché. Et quand nous ne sommes pas nous-mêmes confrontés à l’adversité, c’est souvent le tour de l’un de nos proches, et nous sommes alors transformés en consolantes et consolants.

Christophe André reprend dans son ouvrage la tradition des « consolations », genre littéraire et philosophique qui remonte à l’Antiquité. Il brosse un vaste tableau de toutes les formes de consolations et en décrit les processus. Il éclaire également le concept, récemment découvert, de « croissance post-traumatique » qui nous permet de mieux vivre après avoir intégré l’adversité. Et il explore la dimension de l’auto-consolation. Pour la première fois, il ajoute dans son texte une dimension personnelle en revenant sur sa propre expérience à la suite d’une maladie sévère. Un livre salvateur pour avancer malgré les blessures de la vie, dans une époque d’incertitudes et d’inquiétudes. Un regard unique dans un livre qui conjugue l’expérience du psychiatre et les confessions de l’homme.

En stock

Informations complémentaires

Poids 0,434 kg
Dimensions 15 × 22,1 cm
Autrice

Christophe André

Éditeur

Iconoclaste

Nombre de pages

330

Couverture

Brochée

Intérieur

Noir et blanc

Référence

9782378802745

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Consolations, celles que l’on reçoit et celles que l’on donne”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *